Top

Zalando s’élargit et vise le marché de la beauté

99 marketplace / Business  / Zalando s’élargit et vise le marché de la beauté
Zalando s’élargit et vise le marché de la beauté

Zalando s’élargit et vise le marché de la beauté

Le portail allemand, Zalando, annonce officiellement le développement de son segment Beauté sur le territoire Français, au Danemark, en Suède, en Italie et en Belgique. Une offre composée de 6500 produits et pas moins de 200 marques, dont notamment Estée Lauder, M.A.C ou encore Clinique.

 

La première plate-forme européenne de vente de mode en ligne, implantée dans la capitale allemande depuis dix ans, a indiqué sa volonté de se lancer dans la commercialisation de cosmétiques dans cinq nouveaux marchés européens. L’offre, déjà accessible en Allemagne, en Autriche et en Pologne depuis 2018, s’inscrit dans la stratégie de croissance de la société allemande, dont le plus grand concurrent est le géant américain Amazon.

Zalando présentera près de 200 marques de cosmétiques sur son site français, dont des articles haut de gamme tels que Estée Lauder, Mac ou encore Clinique.
À l’heure actuelle, 300 000 produits et 2 000 marques cosmétiques sont proposés sur le territoire européen, sur 17 marchés nationaux. Le vendeur en ligne allemand est le troisième acteur de la mode en France.

 

La croissance avant la rentabilité

 

En se lançant dans la vente d’articles hors habillement, le but de Zalando est d’améliorer sa rentabilité et d’être sur le devant de la scène au sein d’un secteur du e-commerce en forte croissance. Pour se positionner comme acteur de référence, il faut séduire un maximum de consommateurs et capter une grosse masse de données, proposer le meilleur service de livraison et un large assortiment de produits…

 

Il est essentiel de favoriser la marge de progression à la rentabilité. Une stratégie poursuivie par Zalando qui cible 10 milliards d’euros de volume d’activité en 2020. Pour générer un tel volume, Zalando ne s’appuie désormais plus sur ses seules forces et se développe en tant que plate-forme : par le biais de sa place de marché, le groupe met sa notoriété, ses connaissances de la clientèle et sa force logistique à disposition des marques.

 

Réduire le coût des retours

 

Grâce à l’intelligence artificielle, le groupe allemand utilise les données collectées pour développer des technologies de conseils personnalisés, afin de permettre à sa clientèle de vivre une expérience d’achat au plus proche de celle vécue en boutique. Aussi encourage-t-il les retours, qui représentent près de la moitié des commandes, selon les pays.

En 2018, la progression du chiffre d’affaires du groupe est passée de 23.4 % à 20 % par rapport à l’année précédente. Le groupe souhaite donc limiter le coût des retours afin de gagner en rentabilité, car, maintenir une croissance trop faible ferait fuir les investisseurs.

No Comments

Post a Comment